5C – JUDAÏSME

M. ASSAYAG JOSEF

TORAH

Etude du chapitre 3 du livre CHEMOT :

LE BUISSON ARDENT

Après avoir étudié en profondeur les deux premiers chapitres, nous allons continuer sur le même modèle.  Nous étudierons ce chapitre en trois-quatre cours en partageant le chapitre en trois-quatre parties.  

Dans ce premier cours, nous étudions les versets 1 à 7.

Instructions :

 (Vous devez vous munir du livre CHEMOT)

  • Lire dans un premier temps tout le chapitre en français. (vous pouvez consulter le site sefarim.fr)

Exode, 3 (Français)

1 Or, Moïse faisait paître les brebis de Jéthro son beau-père, prêtre de Madian.  Il avait conduit le bétail au fond du désert et était parvenu à la montagne divine, au mont Horeb. 2 Un ange du Seigneur lui apparut dans un jet de flamme au milieu d’un buisson.  Il remarqua que le buisson était en feu et cependant ne se consumait point.  3 Moïse se dit: « Je veux m’approcher, je veux examiner ce grand phénomène: pourquoi le buisson ne se consume pas. »  4 L’Éternel vit qu’il s’approchait pour regarder; alors Dieu l’appela du sein du buisson, disant: « Moïse!  Moïse! »  Et il répondit: « Me voici. »  5 Il reprit: « N’approche point d’ici!  Ote ta chaussure, car l’endroit que tu foules est un sol sacré! »  6 Il ajouta: « Je suis la Divinité de ton père, le Dieu d’Abraham, d’Isaac et de Jacob… »  Moïse se couvrit le visage, craignant de regarder le Seigneur.  7 L’Éternel poursuivit: « J’ai vu, j’ai vu l’humiliation de mon peuple qui est en Égypte; j’ai accueilli sa plainte contre ses oppresseurs, car je connais ses souffrances. 8 Je suis donc intervenu pour le délivrer de la puissance égyptienne et pour le faire passer de cette contrée-là dans une contrée fertile et spacieuse, dans une terre ruisselante de lait et de miel, où habitent le Cananéen, le Héthéen, l’Amorréen, le Phérézéen, le Hévéen et le Jébuséen.  9 Oui, la plainte des enfants d’Israël est venue jusqu’à moi; oui, j’ai vu la tyrannie dont les Égyptiens les accablent.  10 Et maintenant va, je te délègue vers Pharaon; et fais que mon peuple, les enfants d’Israël, sortent de l’Égypte. »  11 Moïse-dit au Seigneur: « Qui suis-je, pour aborder Pharaon et pour faire sortir les enfants d’Israël de l’Égypte? »  12 Il répondit: « C’est que je serai avec toi et ceci te servira à prouver que c’est moi qui t’envoie: quand tu auras fait sortir ce peuple de l’Égypte, vous adorerez le Seigneur sur cette montagne même. » 13 Moïse dit à Dieu: « Or, je vais trouver les enfants d’Israël et je leur dirai: Le Dieu de vos pères m’envoie vers vous…  S’ils me disent: Quel est son nom?  que leur dirai-je? »  14 Dieu répondit à Moïse: « Je suis l’Être invariable! » Et il ajouta: « Ainsi parleras-tu aux enfants d’Israël: C’est l’Être invariable qui m’a délégué auprès de vous. »  15 Dieu dit encore à Moïse: « Parle ainsi aux enfants d’Israël: ‘L’Éternel, le Dieu de vos pères, le Dieu d’Abraham, d’Isaac et de Jacob, m’envoie vers vous.’  Tel est mon nom à jamais, tel sera mon attribut dans tous les âges.  16 Va rassembler les anciens d’Israël et dis-leur: ‘L’Éternel, Dieu de vos pères, Dieu d’Abraham, d’Isaac et de Jacob, m’est apparu en disant: J’ai fixé mon attention sur vous et sur ce qu’on vous fait en Égypte  17 et j’ai résolu de vous faire monter, du servage de l’Égypte, au territoire du Cananéen, du Héthéen, de l’Amorréen, du Phérézéen, du Hévéen et du Jébuséen, contrée ruisselante de lait et de miel.’  18 Et ils écouteront ta voix; alors tu iras, avec les anciens d’Israël, trouver le roi d’Égypte et vous lui direz: ‘L’Éternel, le Dieu des Hébreux, s’est manifesté à nous.  Et maintenant nous voudrions aller à trois journées de chemin, dans le désert, sacrifier à l’Éternel, notre Dieu’  19 Or, je sais que le roi d’Égypte ne vous laissera point partir, pas même en présence d’une puissance supérieure.  20 Mais j’étendrai ma main et je terrasserai l’Égypte par tous les prodiges que j’accomplirai dans son sein; alors seulement on vous laissera partir.  21 Et j’inspirerai aux Égyptiens de la bienveillance pour ce peuple; si bien que, lorsque vous partirez, vous ne partirez point les mains vides.  22 Chaque femme demandera à sa voisine, à l’habitante de sa maison, des vases d’argent, des vases d’or, des parures; vous en couvrirez vos fils et vos filles et vous dépouillerez l’Égypte. »

Etude des versets:

  • Verset 1 :
  • lire le verset 3 fois (1 fois si on sait parfaitement lire)
  • Citez les personnages de ce verset, qui est le personnage principal ?
  • Que nous apporte la précision : « au fond du désert » ?
  • Comment se fait-il que la Torah dit : « La montagne de D’ » ?
  • Ecrire le verset, quels sont les mots : désert, montagne, berger en hébreu ?
  • Verset 2 :
  • lire le verset 3 fois (1 fois si on sait parfaitement lire)
  • Que se passe t-il dans ce verset ?
  • Pourquoi D’ se révèle t-il à Moché du milieu d’un buisson et pas d’un arbre plus majestueux ?
  • Ecrire le verset, quels sont les mots : buisson, buisson ardent.
  • Verset 3:
  • lire le verset 3 fois (1 fois si on sait parfaitement lire)
  • Quelle est la réaction de Moché ?
  • Verset 4 :
  • lire le verset 3 fois (1 fois si on sait parfaitement lire)
  • Que signifie « hinéni » ? comment Moché réagit-il face à l’appel de D’ ?
  • Verset 5:
  • lire le verset 3 fois (1 fois si on sait parfaitement lire)
  • Ecrire le verset, quels sont les mots : « l’endroit ».
  • Verset 6:
  • lire le verset 3 fois (1 fois si on sait parfaitement lire)
  • Comment D’ se présente à Moché rabénou ?
  • Quelle fut la réaction de Moché ?
  • Ecrire le verset, quels sont les mots : il dit.
  • Verset 7 :
  •  lire le verset 3 fois (1 fois si on sait parfaitement lire)
  • Qu’est-ce que D’ dit à Moché dans ce verset ?
  • D’ dit : « j’ai bien vu le tourment des Enfants d’Israël » puis il ajoute : « J’ai su ses souffrances » quelle différence entre ces deux expressions ?